Le 20 juin dernier, l’Assemblée générale ordinaire de l’Adaes44 a validé le Rapport d’activité 2021 de l’Adaes44 et désigné un nouveau Conseil d’administration

Le 20 juin dernier, l’Adaes44 a organisé, conformément à ses statuts, son assemblée générale ordinaire à l’ARIFTS de Rezé, réunissant les administrateurs et adhérents de l’Adaes44, les directeurs, des chefs de service et les représentants du personnel. Les partenaires de l’association étaient également invités.

L’assemblée générale a validé son rapport d’activité 2021  (à télécharger) et a procédé à l’élection des administrateurs Adaes44.

Le conseil d’administration Adaes44 qui a suivi l’assemblée générale, a désigné un nouveau conseil d’administration Adaes44 (à télécharger).

 

 

Le service pénal socio-judiciaire de l’Adaes44 organise une journée d’étude dédiée à la lutte contre les violences au sein du couple le 17 octobre 2022

Le Service Pénal Socio-Judiciaire de l’Adaes44, soutenu par le Conseil Départemental de Loire Atlantique, a le plaisir de vous convier à une journée d’étude dédiée à la lutte contre les violences au sein du couple et plus spécifiquement au travail mené en direction des auteurs : le lundi 17 octobre 2022 à la Faculté de Droit et Sciences Politiques de Nantes.

Pour en savoir plus :

invitation

programme 1programme 2

Rencontres Nationales de la fédération Citoyens et Justice, le 15 juin 2022 à Nantes

L’Adaes44 participe le 15 juin prochain à la faculté de droit de Nantes, aux Rencontres nationales de la fédération Citoyens et Justice dédiées à « l’utilité sociale : la force des associations ».

Cet évènement est co-organisé par la fédération Citoyens et Justice, fédération nationale des associations socio-judiciaires, l’AIS 35  et l’Adaes44.

Pour en savoir plus : article

CP-rencontres2022-utilité-sociale-citoyens-et-justice

Protocole de mise en œuvre du Bracelet Anti Rapprochement (BAR)

Adaes44

Le 28 janvier 2021, l’Adaes44 signait le protocole de mise en œuvre du Bracelet Anti Rapprochement (BAR) au Tribunal Judiciaire de Nantes avec le Procureur de la république, le Président du Tribunal, la Préfecture, le SPIP44, les Forces de l’ordre et France Victimes 44 Nantes.

La loi n°2019-1480 du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille et le décret n°2020-1161 du 23 septembre 2020 relatif à la mise en œuvre d’un dispositif électronique mobile anti-rapprochement prévoient que le bracelet anti-rapprochement peut être ordonné dans le cadre d’un Contrôle Judiciaire (CJ), d’une Ordonnance de Protection (OP) ou d’une condamnation pénale.

Le BAR vise à contrôler, par un dispositif de surveillance électronique mobile, l’interdiction faite à une personne surveillée de se rapprocher d’une autre personne afin d’éviter la commission ou la réitération de violences conjugales. Parallèlement, la personne protégée se voit attribuer un téléphone portable permettant de la géolocaliser, de la contacter et lui permettant également de joindre le téléopérateur.
Le dispositif du BAR permet à la personne protégée de bénéficier d’une zone de protection, composée d’une zone de pré-alerte et d’une zone d’alerte, aux seins desquelles l’intrusion du porteur du BAR initie une action du téléopérateur puis au besoin, l’intervention des forces de l’ordre.

Engagée depuis 2007 dans la lutte contre les violences au sein du couple, par ses actions en direction des auteurs de violence au sein du couple (Eviction du conjoint violent, Groupe de parole, Stage de responsabilisation), l’Adaes44 poursuit ici son inscription en protection des victimes ainsi qu’en contrôle et responsabilisation des auteurs.

Il s’agira pour les intervenants sociaux judiciaires de l’Adaes44 d’assurer le suivi du contrôle judiciaire du porteur du bracelet en prenant en compte les problématiques propres au port du bracelet anti-rapprochement et d’aviser le magistrat en charge du suivi de la mesure de toute difficulté relative au port du bracelet ou du non-respect des obligations du contrôle judiciaire.

ADAES44 BAR